1

Expositions «Bauhaus #itsalldesign» et «Histoires à modeler» au mudac

The Bauhaus #itsalldesign (20.09.18 – 6.01.19)

L’exposition majeure The Bauhaus #itsalldesign, conçue par le Vitra Design Museum et le Art and Exhibition Hall of the Federal Republic of Germany (Bundeskunsthalle) présente pour la première fois une vue d’ensemble exhaustive du design du Bauhaus. Elle comporte une multitude d’objets rares issus des champs du design, de l’architecture, de l’art, du cinéma et de la photographie. L’exposition confronte par ailleurs le design du Bauhaus aux débats et tendances actuels et au travail de designers, artistes et architectes contemporains. The Bauhaus #itsalldesign révèle ainsi l’étonnante pertinence d’une institution culturelle légendaire.

Les artistes et designers du Bauhaus présentés dans l’exposition comprennent Marianne Brandt, Marcel Breuer, Lyonel Feininger, Walter Gropius, Wassily Kandinsky et bien d’autres. Les participations contemporaines incluent des oeuvres de Olaf Nicolai, Adrian Sauer, Enzo Mari, Lord Norman Foster, Opendesk, Konstantin Grcic, Hella Jongerius, Alberto Meda et Jerszy Seymour.

La mission du Staatliches Bauhaus, fondé par Walter Gropius à Weimar en 1919, était de former un nouveau genre de designer. Les étudiants du Bauhaus devaient y acquérir des bases artistiques et artisanales, une compréhension de la psyché humaine, ainsi qu’une connaissance des processus liés à la perception, l’ergonomie et la technologie – un profil qui définit encore de nos jours la pratique du designer. Pourtant, la conception du design au Bauhaus donnait aussi aux designers un mandat créatif complet: ils ne devaient pas seulement fabriquer des objets à l’usage quotidien, mais bien prendre un rôle actif dans la transformation de la société.

Avec cette approche, le Bauhaus esquissa une compréhension exhaustive du design, qui est aujourd’hui adoptée avec un enthousiasme renouvelé. Avec des termes tels que design social, design ouvert ou design thinking (pensée design), on assiste à un renouveau des discussions sur les manières dont les designers peuvent placer leur travail dans un contexte plus large et contribuer à façonner la société. Partant de cette perspective très actuelle, l’exposition conçoit le Bauhaus comme un « laboratoire de la modernité », complexe et multidimensionnel, aux liens forts avec les tendances contemporaines du design.

Une exposition du Vitra Design Museum et du Art and Exhibition Hall of the Federal Republic of Germany (Bundeskunsthalle)

Histoires à modeler (20.09.18 – 20.01.19)

Plus que tout autre matériau, la pâte à modeler évoque immédiatement la métamorphose. Molle et incroyablement malléable, elle peut être formée, déformée et reformée rapidement et facilement, offrant des possibilités illimitées et fascinantes aux créateurs de films d’animation. En raison de ses spécificités techniques, cette pâte magique est également utilisée par de nombreux artistes contemporains, qui s’en servent pour concevoir des installations, des photos ou des œuvres vidéo, ainsi que dans des domaines comme le design de produits ou la conception graphique pour la réalisation de modèles et de maquettes.

L’exposition Histoires à modeler s’intéresse à l’incroyable diversité des formes qu’il est possible d’inventer avec la pâte à modeler dans des domaines comme l’animation, l’art contemporain et le design, une diversité qu’illustrent notamment les films d’animation classiques de Jan Švankmajer ou Bruce Bickford, qui ont très tôt utilisés son immense potentiel expressif. Elle présente en outre de célèbres productions comme Wallace & Gromit ou Shaun the Sheep, des séries pour les enfants comme Pingu (une création suisse), des films expérimentaux, des courts métrages et des spots publicitaires récents ou plus anciens, des clips vidéo musicaux ainsi que des travaux d’artistes qui se confrontent à l’incroyable originalité esthétique de ce matériau.

Conçue par le Gewerbemuseum Winterthur, cette exposition permet aussi de découvrir l’histoire de la pâte à modeler ainsi que les coulisses du making-of d’un film d’animation. Le programme d’accompagnement comprend par ailleurs de nombreuses manifestations qui mettent l’accent sur le travail manuel, les couleurs et les films d’animation.

Avec des œuvres de:
Aardman Animations (GB) / Garri Bardin (RU) / Bruce Bickford (US) / Beni Bischof (CH) / René Castillo (MX) / Art Clokey (US) / Webster Colcord (US) / David Daniels (US) / Nick Donkin (AU) / Adam Elliot (AU) / Ira Elshansky (RU/IL) / Adrian Flückiger (CH) / Brigitta Garcia López (CH) / Philipp Hänger (CH) / Henrik Jacob (DE) / Stepan Koval (UA) / Guionne Leroy (BE) / Camillo Paravicini (CH) / Izabela Plucinska (PL) / Claudia Röthlin (CH) / Tatia Rosenthal (IL / US) / Allison Schulnik (US) / Bertold Stallmach (CH/DE) / Jan Švankmajer (CZ) / Una Szeemann & Bohdan Stehlik (CH) / Will Vinton (US) / Irmgard Walthert (CH) / Etudiants du BA Animation, Hochschule Luzern – Design & Kunst (Haute Ecole de Lucerne – Design & Art) / et al.

À visiter du mardi au dimanche de 11h à 18h.
Plus d'informations

Architecture Tournez votre écran pour voir la construction.
Maintenant
Maintenant
Maintenant
Maintenant
Maintenant